Avertir le modérateur

03/01/2014

Quenelle : de l'obsession à la psychose...

Petite histoire d'une hystérie collective.

Salut nazi à l'envers, salut romain, geste anti-système, nostalgie du Dieudonné d'avant, symbole d'une victoire ou d'une réussite inattendue... Il est pourtant assez aisé de constater qu'il n'existe pas de définition universelle de la quenelle. Chacun lui attribuera donc sa propre définition. Et il se trouve que les gens qui propage ce signe sont parfois à mille lieux les uns des autres.

Lorsqu'en 2012, lors des championnats d'Europe d'ahtlétisme, Pierre-Ambroise Bosse dit que "c'est la quenelle de 300" d'avoir arraché la médaille de bronze en finale du 800m, où est le rapport avec les juifs ? Qui peut légitimement affirmer qu'il s'agit d'un geste antisémite ? Ce n'est rien d'autre, à ce moment-là, que le symbole d'une réussite, d'un exploit inattendu ! 

Un bras d'honneur, ni plus, ni moins.

C'est pourquoi il est malvenue de dire des gens qui font la quenelle qu'ils sont antisémites, fascistes, ou autre ahuris. Il est temps de réaliser que, parmi les gens qui sont fans de l'humoriste, il y a aussi des gens qui contestent ses accusations d'antisémitisme. vous ne pouvez pas imaginer les gesticulations intellectuelles dont les gens son capables pour dénier à quelqu'un les traits qu'on lui attribue. Et je veux bien convenir que c'est très dommage lorsque c'est vrai.

dieudonné, quenelle, juif, antisémitismeDieudonné estime véritablement que les juifs tiennent les rênes de la France, voire du Monde.

Depuis l'acharnement dont il a fait l'objet, suite à son excellent sketch chez Fogiel, en 2003, il a fait le choix de rejoindre Alain Soral dans ses absurdités, puis il a fricoté avec l'extrême droite, en particulier les néo-nazi,  sous prétexte qu'ils l'ont défendu, lui et sa liberté d'expression, au moment ou il avait le sentiment d'être seul. Enfin, il a banalisé le FN sous prétexte d'une part que la compagne de Lepen père tenait une association d'aide aux enfants irakiens, et d'autre part en défense des largesses accordées à la liberté d'expression par les américains*. Un cheminement révélateur d'une pauvreté intellectuelle.

Sauf que les gens ne savent pas toujours ou relativisent, car ils perçoivent mal les moments ou l'humoriste est sérieux et les moments ou il ne l'est pas. Il faut être très renseigné et dénicher toute source d'information parlant de lui ou de son entourage pour délier le faux du vrai. Ce que j'ai fait. Et j'avoue avoir mis du temps à admettre qu'il est antisémite et conspirationniste.

Sur cette base opaque, accuser les auteurs de quenelles d'antisémitisme traduit une excitation qui ne témoigne que de la haine qui peut exister à l'égard de Dieudonné. C'est donc se tromper d'ennemi que de s'attaquer à des gens qui n'envisage même pas la portée qu'on donne à la quenelle. Et cet ennemi, autant que l'humoriste, ce sont les militants d'extrême-droite qui le soutiennent (avec ou sans quenelles) et ceux qui font des quenelles sur des lieux dédiés aux juifs (école, cimetière, temple...), ce qui témoignerait d'un gros doute sur leurs intentions. Encore que cela pourrait très bien être une blague provocatrice et de très mauvais goût entre copains.

Voilà pourquoi la quenelle vierge n'est ni plus ni moins qu'un bras d'honneur. Seul l'habit que l'auteur lui fait porter peut permettre de déterminer sa qualité.

Un acharnement jusqu'à l'absurde

C'est dans ce contexte tendu que Rue89 a découvert la démission sous pression (en fait, le licenciement) de Nabil Oussaih, éducateur pour enfant dans une commune du 77.

Un site web de l'extrême-droite Israëlienne a déniché une photo de lui en train de faire la quenelle accompagné des enfants dont il avait la charge ("ses petits queneliers") faisant ce même gestes. Après quoi, Madame le Maire a reçu une volée d'email de sympathisants de ce site web visant à faire virer Nabil de son emploi.

Il s'agit d'un bras d'honneur imageant le fist-fucking, tout de même. Mais ce n'est pas ça qui a été perçu comme dommageable à l'éducation des enfants. On présume d'avance le caractère antisémite de ce geste, et on prétend que Nabil a voulu rendre ces enfants antisémites.

Autrement dit, d'une blague enjouée teinté de sexualité hardcore qui serait passé inaperçu, alors que ce n'est pas forcément la meilleure chose à faire avec des enfants de cet âge (6-10 ans, je crois), sans toutefois que ce ne soit un motif de licenciement, on est passé à un geste symbolisant la haine d'une communauté religieuse. C'est un peu comme si on inventait l'antisémitisme sans intention.

Dommage, il avait l'air d'un bon gars. Seulement, cet acharnement l'a fait basculer.

Rejoindre l'extrême-droite en réaction à un acharnement : alerte au gogole.

Le fait de faire l'objet d'un acharnement ne pourra jamais être une excuse pour rejoindre l'extrême-droite. Il faut vraiment être déboussolé pour, sous prétexte de s'être fait emmerder par des administrations ou des médias, passer de l'autre côté de la barricade.

Que Nabil, cet ancien mélenchoniste, fasse la quenelle pour s'amuser passe encore, mais qu'il ait l'intention de soutenir Jean-Marie Lepen sous prétexte que la Mairie qui l'employait lui en fait bouffer, ça c'est un vrai problème !

Le mec a trop vite fait d'oublier qu'on parle d'un type qui est fier d'avoir torturé des Algériens pour l'armée française à la fin des années 50', qui dit que les problèmes de la France sont causés par les arabes et l'Islam, et qui place ces arabes au même niveau que les juifs mais pour d'autres raisons (comme les nazi, finalement, qui donnaient aux arabes les mêmes attributs néfastes qu'aux juifs).

dieudonné, quenelle, juif, antisémite

"Mais non ! Penses-tu ! Lepen, comme pour Dieudo, on nous fait croire qu'il est raciste, mais en fait c'est le lobby qui contrôle les médias qui veut nous faire croire ça ! Après tout, la préférence nationale, j'en fais partie, puisque je suis français..." A jamais, pour ces gens, tu seras un bougnoule, mon pote ! T'as plus qu'à l'admettre ! Et s'il existe un lobby à détruire, c'est celui des capitalistes de tous poils !

Et bon sang, t'es fils d'immigrés ! Tes grands aînés immigrés se sont battus pour la France, et sont venus la reconstruire, avant de se faire jeter comme des malpropres ! Tu voudrais trier les immigrés d'aujourd'hui et en faire des parias, reprenant ainsi les foutaises de Pasqua et de l'extrême-droite s'agissant d'une immigration source de délinquance et de chômage ? Alors même qu'il est plusieurs fois démontré que l'immigration est source de richesse culturelle et économique ?

Dans cette histoire, tu ne pourras pas être "bâtard". Choisis ton camps.

L'ouverture d'une dangereuse brèche

Un ami et camarade me disait très justement que par son audience Dieudonné amène vers les idées d'extrême-droite des franges de la population qui y étaient, jusqu'ici, quasiment imperméables.

Ici, on est loin d'une quenelle ou d'un mot odieux de rancœur contre un journaliste d'origine juive.

Il y a toute une partie du peuple méprisée par les pouvoirs publics et négligée par les partis de gauche qui attend toutes les occasions possibles pour (ou pour avoir l'impression de) s'attaquer au système qui les opprime. C'est pourquoi il faut combattre ces raisonnements absurdes ni par l'ignorance, ni par la stigmatisation hystérique, mais par des contre-arguments. Ignorez-le et il s'exprimera sans contradiction. Censurez-le et il se posera en victime. Si bien que ses idées à la con progresseront à cause de ceux qui prétendront le combattre. Voilà la bonne méthode -> cliquez ici.

Et c'est également pourquoi il est impératif que le Front de gauche propose une alternative politique progressiste que les classes populaires pourront s'approprier.

 

Teddy FRANCISOT

16:16 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

23/11/2012

NDDL : Le PS réinvente le délit de solidarité

C'était en 2009, lorsque le gouvernement de droite avait pris l'initiative d'utiliser l'article L.622-1 de la loi CESEDA, interdisant l'aide à l'entrée, à la circulation ou le séjour de migrants non-autorisés, qu'une mobilisation s'est élevé contre cet article infâme rebaptisé "délit de solidarité".

Aujourd'hui, plusieurs personnalités du PS favorables au projet d'aéroport Notre-Dame-des-Landes s'émeuvent que des personnes qui ne sont pas du coins, de la localité, ou de la région puissent venir défendre la paysannerie et le bocage qui y seraient détruits si cette batisse venait à voir le jour. Ces personnes seraient tantôt des activistes professionnels, selon Jacques Auxiette, Duc du Pays-de-Loire, tantôt des squatteurs, terme repris le plus souvent ces derniers jours par les pontes du parti au pouvoir.

Une réthorique xénophobe qui fait pleinement parti du verbiage de la droite qui lui a cédé la place le 6 mai dernier. Le premier fait d'arme est à porter à l'honneur de Valérie Pécresse, alors ministe de l'enseignement supérieur, pendant les premières grèves contre la loi d'autonomie des université (LRU) en 2007.

pécresse, LRU, 2007

Version PS 2012 :

Marie-Françoise CLERGEAU s'énerve 

"Des gens

extérieurs à

Notre-Dame-des-Landes n'empêche

ront pas notre

aéroport d'y entrer !"

 

Teddy FRANCISOT

22:44 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

06/11/2012

Vive la sécu !

Une chouette idée du gouvernement PS : invoquer la compétitivité pour réduire les charges sociales. Et voilà comment ils inventèrent l'eau chaude...

A chaque fois que les libéraux parlent de charges sociales, ils parlent du salaire socialisé. Il s'agit des cotisations maladie, vieillesse, allocations, accidents du travail, etc... qui font la différence entre le salaire brut et le salaire net. C'est une assurance sociale à laquelle nous et les patrons souscrivont obligatoirement pour être sûr de pouvoir faire face aux difficultés qu'on peut rencontrer dans la vie.

Aujourd'hui, ils veulent réduire les cotisations patronales. Et lorsque demain ils diront que les pensions de retraite doivent être réduites (ou que nous devons travailler plus), que les médicaments doivent être déremboursés et que nos consultations doivent être soumises à des franchises médicales, sous prétexte "qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses de sécu", il faudra leur rappeler que ce sont eux qui ont volontairement vidé ces caisses en faisant des cadeaux aux patrons. Sur cette question, la différence entre la droite et le PS est infime.

La compétitivité des entreprises française n'est pas en cause.

Notre niveau de revenu n'est pas comparable à celui des pays en voie de développement. Toutes les cotisations sociales pourraient être supprimées que ça ne suffirait pas pour ramener le prix d'un travailleur français à celui d'un travailleurs chinois. Et prendre le problème par ce bout là revient à ignorer l'objectif principal des libéraux : les gains financiers résultants de ce hold-up ne servent pas à investir (il y a bien longtemps que nos entreprises ont cessé de le faire, et nous le paieront plus tard), ni à réduire les coûts, mais à assurer aux actionnaires des rendements à deux chiffres.

C'est à ce système là, le système financier, qu'il faut s'attaquer,

pas au système de sécurité sociale !

Rappelons aussi au PS, puisqu'ils l'a visiblement oublié, que ces acquis justifiés ont été obtenus de haute lutte par nos ayeux (y compris les leur) et que les défendre et les étendre est l'ambition essentielle du courant progressiste. A eux de savoir s'ils en font encore partie ou pas.

Moi je sais.

sécurité sociale,charges sociales,ps,solidarité

Chiffres 2007. N'abandonnons pas nos droits. Luttons.

 

Teddy FRANCISOT

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu